OnExporte.com

TESLA se voit en leader et lance sa « GIGA FACTORY »:

Elon Musk le fondateur de TESLA n’en finit pas de détonner , après avoir réalisé le pari d’une voiture électrique à l’autonomie défiant tous les pronostics puis imposé sa marque comme LA voiture électrique haut de gamme, le génial inventeur se lance le défi de démocratiser la voiture électrique avec une gamme au prix plus accessibles dans les trois ans à venir, et pour y arriver il s’attaque justement au talon d’Achille du véhicule électrique à savoir la batterie.

La batterie est le point névralgique du véhicule électrique mais également l’élément le plus cher dans sa conception ce qui a bien sur un impact non négligeable sur son prix le rendant bien plus cher qu’un véhicule classique, ce prix est dû d’un côté à l’oligopole qui domine ce secteur ( 05 entreprises dominent le marché et en détiennent plus de 70% ) mais surtout à la croissance de la demande mondiale bien plus forte que la capacité globale de l’ensemble des acteurs, ce qui aide à maintenir les prix fixes et élevés.
Ce dilemme TESLA compte le résoudre en donnant un grand coup de pied dans la fourmilière grâce au projet GIGA Factory.

Une giga factory est comme son nom l’indique une usine hors normes, aussi bien d’un point de vue taille mais surtout capacité de production, celle de Tesla par exemple ambitionne de surpasser à elle seule en 2020 la capacité de production mondiale de batteries de 2013 date du lancement du projet.
Lancé conjointement avec PANASONIC, l’un des pionniers et leader mondiaux du domaine, la Giga factory sera localisée à Reno dans l’état du Nevada et devrait entrer en fonction entre 2017 et 2020.
En produisant à lui seul de quoi équiper 500.000 véhicule / an, TESLA deviendrait donc l’acteur majeur du marché, ce qui va modifier drastiquement les équilibres en place.

Tout d’abord technologiquement, car l’effet de synergie que TESLA va créer entre ses batteries et ses véhicules entrainera des avancés technologiques, mais c’est surtout sur le prix que cette nouvelle incursion risque de peser, en réalisant des économies d’échelles considérables, le constructeur sera à même de réaliser des batteries plus évoluées technologiquement à des prix plus abordables, entrainant le reste du marché dans sa dynamique (une baisse de 30% du prix des batteries est annoncée).
tesla-model-d-teaser

Tesla ambitionne bien sûr d’être le premier à profiter de ces effets de synergie, en étant le premier client de ses batteries ce qui lui permet de s’émanciper des aléas du marché et ainsi paver la route à un projet pouvant déboucher sur la première voiture électrique grand publique.
Pour l’instant, le constructeur ne l’avoue qu’à demi-mot, mais en regardant le succès des hybrides tels que la Toyota Prius ou la Nissan Leaf, cela serait plus que pertinent que le constructeur lorgne ce segment du marché des voitures « propre » ou aucun constructeur 100% électrique n’a pu pour l’instant se positionner.

* Il est important de noter qu’en plus des véhicules de la marque, les batteries lithium fabriquées seront à même d’équiper d’autres machines et engins tel que des drones, mais aussi des réseaux de stockage et de distribution d’électricité intelligents « smart grid »

Pour en savoir plus : Présentation GIGA FACTORY BY TESLA

Comments

comments